Genova le repenti, la rose sanglante

La taverne de la Rose
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 2

Aller en bas 
AuteurMessage
Gurthang



Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Chapitre 2   Jeu 29 Mar - 1:14

Ses souvenirs remontaient petit à petit à la surface, l’horreur, le goût du sang et l’odeur de brûlé. Ils avaient du fuir leur village, Hamerling. C’était la première fois qu’il rencontrait la mort en face.

Sa mère et lui avait vécu en paix dans cette petite colonie des marches d’argent jusqu’à ses 7 ans, Gurthang se revoyait encore jouant avec ces amis Georg et Igor dans la paille de la grange quand le son d’une corne et de métal au loin rompis le silence. Les hommes du village se rassemblèrent brièvement et conférèrent entre eux avant de partir rapidement sur la palissade et les toits. Le chef du village, Rask Celm hurlait « les enfants rentrez chez vous, rassemblez vos mères et prenez la sente vers les collines et attendez nous au sanctuaire de Garl Brilledor ! Si nous ne venons pas, partez vers la citadelle d’Abdar »

Gurthang s’arrêta alors et observa la petite armée en route. Le soleil scintillait sur leur casques et boucliers. A la tête de cette host, sur un grand cheval noir le commandant orc exhortait ses troupes en faisant tourner son cimeterre au dessus de sa tête. L’œil du dieu borgne peint sur son bouclier rond semblait scruter tous les défenseurs. Le crin de cheval noir et blanc en haut de son casque flottait dans le vent et les bannières et pennons déchirés violet et striés de noir derrière suivaient le même mouvement. La horde d’environ 200 combattants qui s’avançait derrière lui était pour le moment disciplinée mais il savait qu'il n’y aurait pas de quartier.

Les défenseurs mettaient déjà en partie le feu aux bottes de pailles placées en avant de la palissade afin d’enfumer le village et masquer la fuite de tout le monde. Deux coups de trompes supplémentaires et les flèches pleuvaient dans le village maintenant. A côté de lui le grand-père d’Igor s’effondra sur le ventre dans une trace de charrette sur la route et éclaboussa de boue et de sang les rares personnes encore immobiles une flèche dépassant de son cou. Une frénésie s’empare alors de tous les habitants, qui s’activent alors et sortent par la porte sud. Gurthang les devance, il connaît le chemin, sa mère l’a amené plusieurs fois déjà jusqu’au sanctuaire.

Les hommes derrières lui on réussi à mettre le feu a l’arbre qui servait aux assaillants de bélier accordant un répit de deux ou trois minutes environ. Seul Rask Celm, deux éclaireurs restent en arrière, les autres hommes mettent à profit la fumée pour s’enfuir et rejoindre les femmes et enfants qui s’enfuient par la porte sud en direction de la montagne. Le vieux fou Soli s’arrête essoufflé en franchissant la porte un énorme sourire au lèvre « continuez, je n’y arriverait pas comme ca, je les retiendrais »

Un craquement assourdissant et des cris victorieux se firent entendre. Les orques avaient pénétré dans la ville. Gurthang s’arrêtant dans son escalade, regarda de son promontoire le village de son enfance, une fumée blanche le couvrant désormais. Il distingua juste Soli assis sur une pierre gesticulant comme un damné. Il ne pouvait pas voir d’où il était mais la salive lui dégoulinait de la bouche et ses yeux étaient révulsés. Soudain Rask émergea lui aussi de la fumée avec un seul compagnon se tenant la tête d’une main. Il tapa Soli sur l’épaule et les deux se lancèrent à l’ascension de la sente pour rejoindre le groupe.

Des filaments émergent alors des mains et de la bouche de Soli en direction du village et de la maison et il s’effondre tremblant dans le sol. Il se relève titube jusqu’à la porte recouverte de fils et ses mains se mettent à rougeoyer, le bois et la substance prenant feu soudainement. Les hurlements orques se succèdent et une épaisse et dense fumée noire recouvre toute la vue. La mère de Gurthang le pousse sur l’épaule en le faisant pivoter dans le sens de la montée. « Il faut y aller, le chemin est encore très long. » et devant son air interrogatif « c’est notre réserve de tourbe et de goudron qui vient de prendre feu, espérons que cela les retardera suffisamment »

Le soleil se couchait dans les montagnes et l’air glacé du nord rappelait à tout le monde que l’hiver approchait à grand pas et qu’ils avaient tout perdu. Alors que sa mère s’écartait un instant du chemin pour boire de l’eau dans un petit torrent de montagne quand soudain un orque errant se jette sur elle et ramène sa lame courbe au dessus de la gorge. « Nooooonnnn », il tend sa petite main et avec autorité hurle « arrête » en fermant les yeux et une lumière éblouissante sort de sa paume relevée et de sa bouche. L’orc ébloui perd un instant ces esprits et un des éclaireurs qui avait suivi la scène décoche enfin une flèche qui vient se planter dans le bras de l’agresseur. Telle une furie Freia mord dans la main qui tenait le couteau et grâce à sa rapidité plonge le couteau relâché sous l’aisselle de l’assaillant et va réconforter le petit Gurthang qui s’est effondré sur le sol vidé de son énergie et grelottant.

La route était longue et difficile, tout le monde était fatigué mais une fois arrivé au sanctuaire, les chances de survie étaient décuplées. Gurthang connaissait bien l’endroit, il était caché derrière une cascade. Dans la pure tradition du temple une gravure dans l’arche de pierre derrière les trombes d’eau marquant l’entrée du temple disait « Présentez vous devant Garl Brilledor le cœur pur et lavé de toute souillure. » Il était souvent venu accompagné de Freia, il jouait en général près du lac pendant qu’elle s’enfermait dans la grotte. Elle n’en sortait que le soir les yeux rougis et souvent les doigts et ongles ensanglantés, elle regardait Gurthang poussait un soupir et le ramassait pour rentrer au village. Lui avait pris l’habitude de jouer avec un crapaud très gros et assez laid qui apparaissait chaque fois que Gurthang venait en lançant un gros « Rrrrrebeppp - Rebbbep ». Il était toujours assis sur son caillou gris sous un saule pleureur. Il lançait parfois nonchalamment sa langue pour attraper un moustique de passage. Et cette fois encore, il était là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldwin
Admin
avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: Chapitre 2   Ven 22 Juin - 16:42

franchement gurthang, enchaine stp. C'est bien orchestré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genova-le-repenti.frbb.net
Gurthang



Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Chapitre 2   Ven 29 Juin - 6:43

Enfin un commentaire Cool je croyais avoir fait tout ca pour rien !

Au fait, je vais etre à paris la semaine du 25 aout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldwin
Admin
avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: Chapitre 2   Sam 30 Juin - 9:11

zut, je suis pas là. je serais soit en slovaquie, soit en bretagne....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genova-le-repenti.frbb.net
Carline

avatar

Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Chapitre 2   Dim 1 Juil - 20:53

....en rattrapage la semaine suivante je pense.....
sinon c'est vrai q c'est pas mal ton texte^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shadowmaster

avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Chapitre 2   Lun 13 Aoû - 13:07

exelent j'attend une suite avec impatience .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chapitre 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre 2
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [JDR / Impro] Chroniques des Terres d'Ouest, Chapitre II : Théorie du Chaos
» Chapitre 1 Des villes sans mémoire
» Scénario: Verhanof chapitre I: Anasta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Genova le repenti, la rose sanglante :: Le Panthéon de Génova :: La Cour du Dragon :: Background-
Sauter vers: